24 mai

L’intérim – L’occasion de bénéficier d'avantages sociaux

Publié le 24/05/2018

Intérimaires, découvrez les avantages sociaux dont vous pouvez bénéficier à la fin de votre mission en intérim.  

Il est connu que le statut intérimaire représente un salariat précaire. Pour compenser cette précarité, des indemnités s’ajoutent au salaire de base de l’intérimaire. INPOLE fait le point pour vous aider à mieux comprendre.

  • L'indemnité de fin de mission :

  • Celle-ci représente 10% de la rémunération brute. En revanche, elle ne sera pas versée dans les cas suivants : rupture du contrat à l'initiative du salarié, faute grave du salarié, cas de force majeure, embauche immédiate en CDI chez l'entreprise utilisatrice, ou encore mission-formation.
  • L'indemnité de congés payés :

  • Tout comme l’indemnité de fin de mission, l’indemnité de congés payés est égale à 10 % de la rémunération brute, quelle que soit la mission. 

Par exemple, votre salaire brut mensuel s’élève à 2 000 euros, et votre mission en a duré deux : à la fin, vous percevrez 400 euros d’indemnité de fin de mission (10 % de 2 x 2 000 euros) et 440 euros d’indemnités de congés payés (10 % de 4 000 euros + 400 euros). 

Enfin, il faut savoir que le salaire de l’intérimaire ne peut être inférieur à un autre salarié en poste dans l’entreprise, à compétences et expériences égales. 

Logiquement, l'intérimaire bénéficie des mêmes avantages que les salariés de l'entreprise qui l’a missionné : 13ème mois, prime de vacances, primes rattachées au poste (de risque, de rendement, de froid, etc.), par exemple.

Intérimaires, vous cotisez également pour la retraite à chaque fois que vous travaillez et vous pouvez bénéficier des allocations chômage et formation, sous condition d’avoir travaillé suffisamment. 

Pour plus d’informations sur les avantages liés au statut d’intérimaire, rendez-vous au sein de nos 11 agences basées en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie mais aussi par téléphone. Retrouvez toutes ces informations sur notre site internet